Association - Confrérie des saints Anges gardiens

Canoniquement érigée et affiliée à l'Archiconfrérie romaine des Saints-Anges

Extraits de la revue "L'Ange gardien"

Revue L'Ange Gardien 2014

n°1-2014 - janvier-février     n°2-2014 - mars-avril     n°3-2014 - mai-juin
n°4-2014 - juillet-août     n°5-2014 - septembre-octobre     n°6-2014 - novembre-décembre

2014 : n°5 - septembre-octobre

  2 octobre - Fête des Saints Anges gardiens

... Il existe un monde invisible formé d'êtres spirituels. Parmi eux, les Anges gardiens ont choisi Dieu de manière définitive. Quelle sécurité pour nous de savoir que ces amis ne nous abandonnent jamais !
Pie XII nous dit : "la familiarité avec les Anges donne un sentiment de sécurité. Nos compagnons invisibles nous communiquent quelque chose de la paix qu'ils puisent en Dieu."
Par ailleurs, saint Bernard ajoute : "C'est là un merveilleux effet de la bonté de Dieu et un des grands témoignages de son amour. Ces esprits si élevés, si heureux, si proches de Lui, si unis à Lui, c'est pour nous qu'Il leur commande de venir nous assister sur terre !"
Saint François d'Assise nous éclaire sur leur mission : "Nos bons Anges sont appelés nos Anges gardiens car ils sont chargés de nous assister de leurs inspirations, de nous défendre en périls, de nous reprendre en nos défauts et de nous inciter à poursuivre la bonté. Ils nous obtiennent par leur intercession la force et le courage. Ils portent nos prières auprès de la miséricorde de Notre Seigneur. Nous pouvons faire toutes nos actions, soit boire, manger, marcher, travailler, parler, en présence de notre Ange. Imitons notre Ange gardien dans sa douceur, son humilité, sa charité et son amour du prochain."
C'est l'évêque François d'Estaing qui remit à l'honneur dans la chrétienté catholique le culte de l'Ange gardien. Il lui consacra une chapelle dans la cathédrale de Rodez. Une messe inaugura cette dévotion le 3 juin 1526. Le concile de Reims (1853) officialise le culte des Anges gardiens et fixa leur fête au 2 octobre.
Saint Thomas nous enseigne que "dès la naissance, chaque personne humaine bénéficie de l'assistance d'un Ange, et tout au long du chemin de la vie si semé d'écueils, celui-ci est le guide éclairé et vigilant. Au terme de notre vie terrestre, il sera encore notre compagnon pour l'éternité dans le Ciel."
A nous de développer une intimité au quotidien avec notre Ange gardien. Apprenons à le connaitre, à lui parler, à écouter ses bons conseils et n'hésitons pas à le solliciter, il sera alors le plus heureux !

Thierry Fourchaud, Mon cher Ange gardien, Éditions La Bonne Nouvelle.
Extrait de la revue "L'Ange Gardien", septembre-octobre 2014.


  Le corps de l'élu

Moi, son ange gardien, j'aime la poussière de mon élu. Elle fut une partie de lui-même et ne saurait me devenir indifférente. Noble instrument de ses mérites, elle suivra la destinée de l'âme et la partagera. Je veillerai sur elle en protecteur et en vengeur. J'inspirerai la crainte aux audacieux qui voudraient la profaner : j'aurai mille faveurs pour ceux qui la vénéreront.
Jusqu'au signal de la résurrection, elle restera confiée à ma garde. Le sceau qu'elle porte est indélébile. Partout je reconnaîtrai ces atomes qui furent les holocaustes de la charité, de la chasteté, de la pénitence, et par lesquels les sacrements donnèrent à l'âme la vie surnaturelle de la grâce.
Au sein de la terre et dans l'abîme des eaux, sur l'aile des vents et dans les parfums des fleurs, je les suis du regard. Qu'ils montent dans la sève des plantes et viennent s'épanouir au soleil, ou qu'ils dorment enfouis au-dessous des couches végétales et se mêlent au sable aride, ils ont pour moi la même excellence. (...)
Ils répandent une odeur qui attire les anges et les réjouit, élève les cœurs des hommes et les rend meilleurs. Ces membres, qui furent sujets à l'infirmité durant la vie, possèdent après la mort la vertu de chasser l'infirmité. (...)
Au dernier jour, quand le feu sera venu régénérer le monde et que les sons de la trompette éclateront, j'aurai à remplir un devoir bien doux. Je séparerai de cet amas de cendres la poussière, objet de mon culte, et j'en formerai un corps que Dieu revêtira de gloire.
En traits de lumière, la souveraine bonté retracera dans ce corps l'histoire des vertus qui furent ma joie. Elle l'ornera de perfections qu'il ne posséda point durant l'épreuve. Elle le rendra léger, subtil, diaphane, incorruptible. Il n'aura ni faiblesse ni rides à redouter. L'éternité ne connaît ni vieillesse ni déclin.
La splendeur du corps sera, pour l'élu, un complément de sa gloire. Elle le fera tressaillir d'un bonheur inconnu aux purs esprits...

D'après Mgr G. Chardon, Mémoires d'un ange gardien, Librairie Catholique, Clermont-Ferrand, 1873.
Extrait de la revue "L'Ange Gardien", septembre-octobre 2014.


  Le soleil de la bienveillance

Notre âme est souvent chargée de préjugés et de ressentiments, de mesquineries et de condamnations à l'emporte-pièce. Il nous faut donc l'ange de la tolérance, qui la libère de tous les troubles de notre jugement liés à l'histoire de notre vie.
Je te souhaite d'avoir toujours à tes côtés l'ange de la tolérance si une image négative de ton prochain surgit brusquement en toi. Puisse¬-t-il te faire prendre conscience de la dignité inviolable de l'autre, t'inviter à faire briller aussi au-dessus de lui le soleil de ta bienveillance, à faire tomber sur lui la pluie de ton amour pour que la vie de Dieu puisse aussi fleurir en lui.

- pour que l'âme s'épanouisse -

Puisse l'ange de l'amour du prochain t'ouvrir les yeux pour que tu voies ce qu'on attend de toi. L'ange de l'amour du prochain va te mettre en contact avec une dimension de ton âme qui t'apporte du bien. Il va permettre à ton âme de s'épanouir, et l'emplira d'amour. Si tu suis l'ange de l'amour du prochain, tu ne te sentiras ni accablé ni au bout de tes forces, mais tu prendras conscience que ton âme s'anime, s'élargit et se gonfle de joie.
Mais je souhaite aussi pour toi, si tu te trouves dans la détresse, que des anges de l'altruisme aient le courage d'aller vers toi, de compatir à ton désarroi et de t'accompagner sur un bout de ta route.

- gagné par la joie de vivre -

Je te souhaite l'ange du sourire. Puisse-t-il t'aider à te mieux comprendre et à être plus tendre avec toi-même, afin que tu puisses transmettre à d'autres une nouvelle joie de vivre. Puisse-t-il aussi te conduire jusque dans les profondeurs de ton âme, là où tu fais la part des choses. Puisse-t-il te montrer que, comme les anges, tu as dès à présent part à un autre monde qui relativise tout ce qui t'arrive. Et puisse aussi l'ange du sourire faire de toi un ange pour ceux qui, autour de toi, sont enlisés en eux-mêmes.
Si tu parviens aujourd'hui à faire sourire une personne morose et mécontente, l'ange sera satisfait et sourira avec toi.

Anselm Grün, o. s. b., Le petit livre des anges, Salvator, 2010.
Extrait de la revue "L'Ange Gardien", septembre-octobre 2014.


  Dans le Nouveau Testament (5)

Contrairement à ce que pensent certains, la présence des anges dans le Nouveau Testament est beaucoup plus fréquente que dans l'Ancien. On les retrouve surtout au début et à la fin des Évangiles, mais aussi dans les Actes des Apôtres et, bien sûr, à grand fracas, dans l'Apocalypse. Leur rôle est différent, toutefois. Ils ne sont plus médiateurs, ils sont libérateurs parfois, messagers souvent.
"Les anges dont nous parle la Bible nous enseignent que dans toutes les situations de la vie, nous sommes aidés par une présence salvatrice. Dieu n'est pas seulement un mystère lointain et insaisissable ; à travers ses anges, Il intervient dans le déroulement concret de notre existence." (A. Grün, Chacun cherche son ange, Albin Michel).
Pierre et Jean sont arrêtés à Jérusalem, "mais pendant la nuit, l'ange du Seigneur ouvrit les portes de la prison", sans oublier de les inviter à "témoigner hardiment" (Ac 5, 19-20).
Quelque temps plus tard, saint Pierre est délivré de sa prison de la même façon par un ange qui inonda le cachot de lumière, délia ses chaînes, le bouscula et l'entraîna dehors (cf. Ac 12, 6-9).
Puis voici l'ange qui envoie Philippe en mission d'évangélisation "sur la route qui descend de Jérusalem à Gaza" où il rencontra l'Éthiopien qu'il enseigna et baptisa (cf. Ac 8, 26-38).
À Césarée, l' "ange de Dieu" entra chez Corneille pour lui donner mission d'aller quérir Pierre à Joppé et de le ramener à Césarée.
Saint Paul, quant à lui, sur le chemin de Rome, vécu un épisode particulièrement dramatique. Survint une terrible tempête et le bateau menaçait de faire naufrage sur la mer déchaînée ; mais un ange lui apparut alors et lui dit : "Sois sans crainte, Paul, il faut que tu comparaisses devant César et voici que Dieu t'accorde la vie de tous ceux qui naviguent avec toi" (cf. Ac 27, 24-35) et il rassura ses gardiens qui désespéraient d'atteindre un jour l'Italie.
Enfin, voici les sept anges de l'Apocalypse et leurs trompettes, qui, à grand fracas, précèdent et annoncent le "Fils de l'homme venant sur les nuées" (Mt 24, 30)...

Nicole Timbal, Les Anges, messagers de lumière, Éditions des Béatitudes.
Extrait de la revue "L'Ange Gardien", septembre-octobre 2014.


  Des témoignages

Au retour d'un séjour de plus de deux mois en clinique, merci, Seigneur. L'opération d'une prothèse totale genou gauche a eu lieu et tout s'est bien passé dans l'ensemble grâce à vos prières et votre soutien. Mon Ange gardien est toujours à mes côtés pour supporter les douleurs... Je remercie les Anges et tous les Saints en offrant une messe d'action de grâces. Je joins aussi mon offrande pour mon réabonnement de soutien. 971 - Merci pour l'envoi des attestations d'affiliation bien reçues. Une anecdote. Je cherchais des cadres pour installer chacune d'entre elles... en vain, mais j'ai reçu la solution pendant la prière à la Vierge Marie, les Anges, saint Joseph et les autres Saints. Tout à coup, dans ma tête, une «idée» : Muji ! Je cherche sur internet. «Cadres photo transparents» de différentes tailles ! Prix modique ! et une boutique à Paris. J'y cours ! Le soir j'avais tous mes cadres à monter et j'ai offert les certificats encadrés et lisibles recto-verso ! Je vous donne donc «le truc» : cadres Muji en plastique transparent (10€ l'unité). Merci à mes inspirateurs célestes et divins... Je prie chaque jour... entre autres les Anges gardiens. Paris 16e - D'abord, je voudrais rendre grâce : j'ai inscrit ma filleule R. à sa naissance dans la Confrérie avec mon autre fille E., mais E. a été baptisée et pas R. car ses parents avaient perdu la foi. Là, à 10 ans, elle demande le baptême, alors même qu'elle n'était jusqu'ici jamais allée au catéchisme... Marseille 2e - Tout d'abord : MERCI aux saints Anges ! Je rends grâce au Bon Dieu. Je vous avais confié notre gendre qui cherchait désespérément du travail. Et bien cela a été rapide ! Un travail à sa convenance... et les contrats se renouvellent. 43.

Extraits de la revue "L'Ange Gardien", septembre-octobre 2014.


  Des appréciations

Renouvellement de l'abonnement à votre merveilleuse revue. Elle m'est d'une aide précieuse pour maintenir ce lien affectueux avec mon Ange gardien et tous les Anges gardiens ainsi qu'une union spirituelle avec les Viateurs. 62 - Merci pour cette belle revue qui nous parle des Anges. Dans nos églises on en parle si peu. 56 - «L'Ange gardien» est une vraie richesse. Merci pour votre revue. Que les Anges vous guident dans cette belle œuvre ! 34 - Quelle joie de voir l'Ange gardien si souriant ! 07 - J'ai toujours grand plaisir à lire votre bulletin. A n'importe quel moment de la journée, je lis ou relis des passages aidant à prier, surtout les premières pages, «la lettre», «avec Jésus, Marie, les Anges et les Saints», «au rythme de la liturgie», «brindilles» et les grains d'humour. Merci parce qu'on sent vivre une grande famille en vous lisant. Aussi je vous demande si vous voulez bien m'inscrire au Groupe de Prière pour les vocations. 82 - J'aime beaucoup votre petite revue : prières, témoignages, rythme de la liturgie et le calendrier... Le n° de mai-juin 2014 est magnifique. 81.

Je viens renouveler mon abonnement à la chère revue «l'Ange gardien». Celle-ci apporte en ses pages articles de foi, prières et permet de se ressourcer à la suite du Seigneur. Continuez dans cette voie. 30 - Vos articles sont courts et riches d'enseignements, d'auteurs bien avancés spirituellement parlant, puis les saints sont toujours actuels dans leurs paroles. 74 - Merci pour votre revue si bien conçue et agréable à lire. Bonne continuation pour toutes vos œuvres. 25 - Recevez mon chèque d'abonnement à votre revue dont j'apprécie toujours autant la lecture qui m'apporte un grand soutien chaque jour. 92 - Merci pour votre réconfortante revue. 18 - Très grand MERCI pour «l'Ange gardien», petite revue de lumière et d'instructions très appréciée. 972 - La revue «l'Ange gardien» est un «petit bijou» dont toute la luminosité vient des textes d'une profonde spiritualité... Un grand merci pour les 2 pages (mai juin 2014) consacrées à saint Marcellin Champagnat, «mon» fondateur ! Un religieux. 69 - Voici le montant de mon réabonnement à notre chère revue... J'espère que par votre site sur internet des abonnés nous rejoignent... Merci pour tout ce que vous nous apportez dans cette riche petite revue. 66.

Extraits de la revue "L'Ange Gardien", septembre-octobre 2014.

et beaucoup d'autres articles... !


Mentions légales       © L'Ange gardien 2014-2017. Tous droits réservés.